4 techniques de Growth Hacking

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
techniques de Growth Hacking

Tout au long de l’Histoire récente, les techniques de growth hacking ont permis à des start-ups de croître démesurément. Désormais incontournables, ces entreprises ont su employer des stratégies extrêmement rentables avec un budget limité. Afin de favoriser le développement de votre propre business, vous pouvez vous inspirer de ces géants du monde moderne. Revenons donc plus en détails sur les techniques de growth hacking gagnantes.

YouTube et l’accessibilité

Si vous souhaitez accélérer votre croissance grâce aux techniques de growth hacking, prenez exemple sur YouTube ! Cette entreprise a réussi à se distinguer en rendant une solution déjà existante bien plus accessible. En effet, alors que Myspace s’imposait comme l’un des acteurs les plus importants du marché, YouTube proposa l’embed code. Cela permit d’intégrer n’importe quelle vidéo YouTube à son site facilement, sans avoir à se rendre directement sur le site de l’hébergeur. Grâce à ce confort d’utilisation, le succès de la plateforme fut quasiment immédiat. A sa manière, YouTube a réinventé l’hébergement de vidéo. Pour développer votre activité grâce à des techniques de growth hacking, vous pourriez donc vous aussi chercher une manière efficace et peu coûteuse de rendre votre solution exploitable facilement par tous.

Les techniques de Growth Hacking d’Airbnb

En 2010, Craiglist disposait d’une énorme base d’utilisateurs. Afin de développer rapidement son activité, Airbnb a utilisé des méthodes plus ou moins discutables. Ces dernières se rapprochaient du grey voire du black growth hacking. En effet, l’entreprise a utilisé des techniques de spam pour solliciter les gros utilisateurs de Craiglist et les encourager à poster leurs annonces sur Airbnb. Puis, elle a incité ses propres utilisateurs à publier leurs annonces sur Craiglist pour atteindre une plus grande audience. Une fois l’audience de son concurrent touchée, l’entreprise était en mesure de la détourner grâce à une meilleure attractivité. Comme Airbnb, il vous faudra donc travailler l’esthétisme et la qualité du contenu de votre site web pour attirer massivement une communauté.

Evernote, Dropbox et les stratégies referral

Parmi les techniques de growth hacking, les stratégies de referral sont particulièrement prometteuses. Plusieurs grandes entreprises les ont exploitées avec succès. Dropbox est l’une des plus connues d’entre elles. Afin d’augmenter son nombre d’utilisateurs ainsi que sa notoriété, l’entreprise a proposé un système de parrainage garantissant 500 mB supplémentaires par recommandation. Ces techniques de growth hacking se sont révélées si efficaces qu’on estime aujourd’hui à près d’un tiers le nombre de clients Dropbox acquis grâce au referral.

Nous pouvons également évoquer le cas d’Evernote qui offrait de l’espace de stockage supplémentaire pour chaque recommandation à un ami. L’entreprise a ainsi pu atteindre le million d’utilisateurs en un temps impressionnant.

Spotify et la social proof

Deux entreprises notables ont su se démarquer en utilisant la social proof dans leurs techniques de growth hacking. La plus connue est sans aucun doute Spotify. En effet, cette plateforme a conçu un système pour partager automatiquement les musiques que les utilisateurs écoutaient à leurs amis sur Facebook. Par un effet d’imitation sociale, le nombre d’utilisateurs a rapidement dépassé les espérances et a ainsi pu concurrencer iTunes. En plus de ces techniques de growth hacking, Spotify s’est servi du marketing d’influence et du marketing de contenu pour se développer. N’hésitez donc pas à prendre l’exemple de Spotify et utilisez l’imitation ainsi que la preuve sociale pour développer votre activité.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Commentaire récents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Faites de la veille marketing en vous inscrivant à notre newsletter