Le Native Advertising : l’avenir de la publicité ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Native advertising

Le native advertising devient un atout majeur dans la stratégie digitale des entreprises qui souhaitent promouvoir leurs produits ou services grâce à une publicité non-intrusive. Cette nouvelle tendance progresse entre l’ascension de l’ad blocking et la vigilance des audiences quant aux publicités diffusées sur les diverses plateformes sociales. 

Qu’est-ce que le Native Advertising ?

Le native advertising, ou encore publicité native, est une forme de publicité payante qui s’intègre parfaitement au contenu éditorial et au design d’une page. Tout cela au point d’être perçue comme un élément faisant partie intégrante du site ou du média qui l’héberge et qui la diffuse. 

De plus, ce type de format a un impact considérable sur le comportement des consommateurs envers la publicité online. Il devient en effet plus performant et plus impactant pour l’annonceur. C’est également pour les marques, une nouvelle manière de capter l’attention des médias et des éditeurs.

Une publicité qui respecte votre expérience utilisateur

D’après les internautes, la publicité est devenue depuis quelques années envahissante, agaçante voire même insupportable par moment. Généralement mal ciblée ou mal placée, elle interrompt votre expérience de lecture. C’est donc à ce moment que le native advertising entre en jeu : une sorte de modernisation de la publi-information pour du brand content plus naturel. À contrario, une fenêtre qui va lui sauter au visage et qui ne sera pas dans ses centres d’intérêts, n’aura aucun impact positif et sera donc rapidement ignorée. 

Il s’agit alors de promouvoir des services ou des produits de manière non-intrusive, avec une très forte intégration et du contenu à réelle valeur ajoutée et correctement ciblé. Cette nouvelle tendance va alors éveiller l’intérêt et la curiosité de l’utilisateur, tant sur un site internet que sur des réseaux sociaux. Il faut désormais personnaliser et intégrer le contenu de la meilleure des manières comme révélé dans le baromètre de la publicité digitale.

L’efficacité et la fiabilité du native advertising

Les entreprises cherchent aujourd’hui, et de plus en plus, à attirer leurs cibles grâce à de nombreux outils digitaux. La bannière ou le pop-up ont toujours été les méthodes les plus utilisées dans ce domaine. Mais leur efficacité est remise en question en raison du besoin des utilisateurs à vouloir surfer et scroller sur une page sans être dérangé. 

C’est à ce moment que le native advertising prend encore tout son sens. Son format permet une meilleure efficacité car le contenu publicitaire intégré évite le phénomène de banner blindness*. Il est également souvent moins bien filtré par les ad blockers**. Le native advertising devient alors la méthode la plus efficace dans la publicité en ligne.

*désigne le phénomène par lequel une partie des internautes ne voit plus ou évite de regarder les bannières publicitaires. 

**logiciels de filtrage ou de blocage des publicités

Les différents types à utiliser selon vos objectifs

Les formats les plus répandus dans le native advertising sont :

  • L’In-feed, qui s’intègre parfaitement aux flux d’informations du site et qui se distingue en trois sous-catégories. Dans un premier temps l’In-feed social, celui présent sur les réseaux sociaux avec des publicités directement intégrées dans le flux. Ensuite l’In-feed éditorial, qui regroupe tout type de contenu (articles, vidéos …). Pour finir, l’In-feed externe, intégré à du contenu et qui redirige directement vers un lien externe. Ces trois types d’In-feed sont les plus fréquemment utilisés dans le native advertising.
  • Les modules de recommandations, qui sont des dispositifs de partage de liens. Ils vont permettre à l’internaute d’être renvoyé sur d’autres articles qui seront susceptibles de l’intéresser. 
  • Les promoted listings, sont le plus souvent utilisés sur les sites de e-commerce afin de présenter les offres commerciales. En cliquant dessus, l’internaute sera directement redirigé vers la fiche produit du site de l’annonceur. 
  • Le Custom Content, qui correspond à du contenu créé sur mesure pour l’annonceur. 

Une publicité en temps réel

L’autre aspect incontournable de cette nouvelle tendance passe par la publicité en temps réel grâce au tracking*. En effet, il existe un court laps de temps, 0,11s, entre le moment où l’internaute entre sur le site et où les publicités apparaissent. Ce qui est largement suffisant pour une plateforme comme Ad exchanges ** pour analyser les précédentes requêtes d’un internaute. L’objectif sera de proposer un native advertising en rapport avec ce qu’il cherchait quelques minutes plus tôt. 

C’est un système qui fonctionne également sur les réseaux sociaux. Facebook utilise par exemple des publications sponsorisées dans la colonne située à droite de la page. Elles coïncident en réalité avec les pages aimées, les activités indiquées sur le profil ou encore les recherches Internet. 

* enregistrement et analyse du comportement des utilisateurs sur Internet

**plateforme automatisée de vente et d’achat d’espaces publicitaires Internet sur laquelle se rencontre les demandeurs d’espaces. 

À quoi ressemble le native advertising sur les réseaux sociaux (In-feed) ?

Les réseaux sociaux ont eux aussi compris l’importance et l’enjeu d’adopter cette stratégie digitale. Elle consiste à mieux intégrer les encarts publicitaires au fil d’actualité des utilisateurs. L’objectif principal pour les éditeurs faisant appel à ce type de native advertising est le développement de leur notoriété ainsi que de l’engagement avec leur marque.

À savoir que Facebook et Twitter ont opté par exemple pour la même stratégie. Ils utilisent le même format pour les publications sponsorisées que pour les publications classiques. La seule différence est la mention « sponsorisé » juste au-dessus.

Les indicateurs d’évaluation du native advertising ?

Au-delà du CTR, l’indice de mesure d’impact d’une campagne de communication publicitaire en ligne, il existe selon CopyPress*,  huit indicateurs d’évaluation de l’efficacité du native advertising :

  • Le temps moyen consacré par les internautes à l’article
  • Le temps total passé sur le site et par type de contenu 
  • Les partages sur les réseaux sociaux
  • L’évolution du nombre de followers de la marque durant la campagne
  • Le traffic provenant des sites référents 
  • Les commentaires déposés sur l’article 
  • Le profil sociodémographique de l’audience 
  • Les pages vues

* société spécialisée dans les outils du marketing de contenu

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Commentaire récents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.