Le social media post-confinement

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Social media

La crise du COVID-19 a profondément impacté l’activité des entreprises. Ceci se vérifie particulièrement dans le digital et le social media. Les consommateurs ont pris de nouvelles habitudes, s’orientant encore davantage vers le digital dans leur vie quotidienne. Analysons donc les retombées de la crise sur le social media.

L’impact du Coronavirus

Depuis le début du confinement, de nombreux changements ont pu être observés dans les habitudes des internautes. Ils se traduisent essentiellement par une utilisation plus intensive d’internet et des réseaux sociaux. Voici quelques exemples :

  • +23 % d’utilisateurs sur Twitter ;
  • +40 % d’activité sur Whatsapp ;
  • +40 % de progression des moins de 35 ans sur Whatsapp, Facebook et Instagram ;
  • +61 % d’engagement sur les réseaux sociaux ;
  • +70 % de navigation sur le web.

Ces changements constituent donc une véritable opportunité pour les marques qui devront apprendre à réorienter leur stratégie social media en conséquence.

De nouveaux profils de consommateurs

Eric Briones, co-fondateur de la Paris School of Luxury, identifie 4 nouveaux profils de consommateur qui se sont développés pendant le confinement. Bien que ce dernier soit achevé pour le moment, ces habitudes risquent de perdurer et d’impacter durablement le monde du digital et la manière de communiquer.

Le neo sprezzatura

Tout d’abord, le neo sprezzatura qui a su tirer profit de la crise pour développer son personal branding. Ce profil s’est régulièrement mis en scène sur les réseaux sociaux, mettant en avant son optimisme et un style de vie hédoniste pendant la crise. Leur message : rester épanoui et stylé pendant le confinement avec des pyjamas de luxe et des cocktails, confortablement installé dans le canapé. On peut d’ores et déjà constater les résultats de cet état d’esprit en Chine. Dès le début du déconfinement, la réouverture de la boutique Hermès a enregistré un niveau de revenu encore jamais atteint.

Le survivalist consumer

Ensuite, Eric Briones évoque le survivalist consumer. Aux antipodes du neo sprezzatura, le survivalist consumer agit avec une grande prudence suite à la crise. Il s’inquiète pour la situation économique et sociale du monde d’après-crise. Prudent, il évite les dépenses qu’il juge superflues. En revanche, il n’hésite pas à consommer, voire à stocker les produits de première nécessité de peur d’en manquer par la suite.

Le powerful nonbuyer

Le powerful nonbuyer développe une nouvelle mentalité : le refus de la consommation excessive. Convaincu que la crise a démontré les faiblesses du système de consommation actuel, ce dernier souhaite soigner la société en limitant toute consommation, y compris celle de produits de première nécessité.

Le Westworldian

Après avoir passé deux mois sur les réseaux sociaux, en télétravail et, de manière plus générale, dans l’univers digital, le westworldian souhaite rester dans cet univers et y parfaire son image. Il va donc continuer son utilisation intensive d’internet et des réseaux sociaux en favorisant les livraisons et les services à distance. Ce profil, bien que minoritaire, offre de fantastiques opportunités pour les marques qui désirent s’insérer dans un nouveau mode de consommation 100 % digital.

Les changements du social media

A cause de ces nombreux changements, le social media a dû s’adapter. Aujourd’hui, les marques doivent tenir compte de ces nouveaux profils durant l’élaboration de leur stratégie de communication. Le superflu et l’excès ne sont plus au goût du jour pour une grande majorité des consommateurs. A la place, la solidarité et la transparence sont des valeurs essentielles à cultiver pour gagner ou regagner la confiance des consommateurs.

En parallèle, l’utilisation plus intensive des réseaux sociaux fait apparaître de nouvelles opportunités pour les entreprises. Les logiciels de tchat et de partage de l’information devront s’insérer au cœur de leur stratégie marketing. De plus, les marques devront également tenir compte des réseaux sociaux émergeants tels que TikTok. Celui-ci a enregistré 65 millions de téléchargements supplémentaires en mars 2020. Désormais, les trentenaires et les influenceurs côtoient les plus jeunes sur ce réseau dédié à l’humour et à la détente.

Pour choisir la bonne stratégie social media, les entreprises devront donc commencer par bien identifier leurs cibles parmi ces nouveaux profils. Elles pourront ainsi se positionner sur les réseaux sociaux adaptés et profiter pleinement de l’opportunité.

Nos conseils pour adapter votre communication

Faire un bilan de l’activité sur vos réseaux sociaux

Afin de mieux rebondir suite à la crise, nous vous conseillons d’analyser les performances de vos réseaux sociaux sur la période de confinement. Essayez de mesurer l’impact de la crise pour déterminer si vos cibles ont modifié leur comportement. Vous pourrez alors tenter de mieux identifier la nature du changement et adapter votre stratégie social media en conséquence. Il faudra également tenir compte du type de contenu préféré par vos cibles afin de l’adopter.

Néanmoins, il ne faut pas se limiter aux réseaux sociaux. Pensez à analyser l’activité de vos éventuels influenceurs, des blogs et des forums en rapport avec votre activité. Face à la rupture engendrée par le contexte actuel, il est essentiel de pouvoir réagir rapidement aux éventuels changements.

Procéder aux ajustements nécessaires

Maintenant que vous savez vers quel type de contenu vous orienter pour engager davantage vos cibles après le confinement, il vous faut élaborer de nouveaux calendriers de publication pour vos contenus. Quel que soit le profil de votre cible, gardez à l’esprit que la confiance joue dorénavant un rôle encore plus important qu’auparavant. Vous pourrez également mettre la crise au cœur de votre stratégie social media pour vous ranger aux côtés du consommateur et l’aider à la traverser.

Quoi qu’il en soit, la crise n’est probablement pas encore totalement terminée. La durée du déconfinement n’est pas encore déterminée et un nouveau confinement est encore envisageable. Il vous faudra donc manœuvrer prudemment pour ne pas mettre votre activité en danger. Si vous souhaitez un contenu maîtrisé et une aide dans la mise en place de votre nouvelle stratégie social media, n’hésitez pas à demander l’aide des experts Orenji ! Community Management, rédaction web, création de vidéos ou de tout autre contenu pour votre entreprise, nous sommes à votre service.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Commentaire récents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.